Lyon : de la prison ferme pour le somalien qui poignardait dans la rue sans raison

C’est un homme au profil inquiétant qui a été jugé cette semaine à Lyon.

Ce demandeur d’asile âgé de 22 ans et de nationalité somalienne avait poignardé deux personnes dans la rue, à une semaine d’intervalle, et sans aucune raison.
Agressif et peu coopératif, allant même jusqu’à faire de son interprète et de son avocat des ennemis potentiels au tribunal, l’individu n’a pas souhaité s’exprimer.

Pourtant, il aurait été intéressant de comprendre pourquoi ce Somalien avait basculé dans une violence extrême le 1 novembre dernier rue Sainte-Marie-des-Terreaux. Il avait cassé une bouteille sur la tête d’un compatriote avant de le larder d’une dizaine de coups de couteau au thorax. La victime s’en sortait miraculeusement avec 21 jours d’ITT.

Une semaine plus tard, le même individu fortement alcoolisé s’en prenait au hasard à un passant rue de l’Arbre-Sec, toujours dans le 1er arrondissement de Lyon. C’est dans le dos de sa victime qu’il plante cette-fois son arme blanche avant de prendre la fuite. Il sera rapidement retrouvé, en possession d’une lame encore ensanglantée.

L’avocat du prévenu a tant bien que mal tenté d’expliquer aux juges le parcours difficile qui l’a conduit il y a quelques mois en France.

Mais le procureur, qui avait requis 6 ans de prison et une interdiction de territoire de 10 ans, ne l’entendait pas de cette oreille. Et le tribunal encore moins puisque le jeune Somalien violent a écopé de 5 ans de prison et d’une interdiction définitive de territoire. A l’issue de sa peine, il sera donc reconduit à la frontière.

Article original…

Ajouter dans :