Lyon : il perd une dent en voulant défendre une femme harcelée par une bande

Nouvelle soirée marquée par la violence entre Rhône et Saône.

Dans la nuit de vendredi à samedi, une violente agression s’est de nouveau déroulée dans l’hypercentre de Lyon. Peu après 4h du matin, entre la place de la République et la rue de la République dans le 2e arrondissement, une bande d’individus a harcelé deux jeunes femmes qui se déplaçaient sur une même trottinette électrique. Une poignée de témoins de la scène sont intervenus pour mettre fin à leur calvaire, alors qu’elles étaient acculées par le groupe véhément.

Mais comme trop souvent, la bande s’est alors retournée contre ceux qui intervenaient. Très vite, “l’envie de sang”, d’après les victimes, s’est exprimée, les coups ont fusé. La fureur des agresseurs, alors une quinzaine, s’est stoppée quand l’un des courageux qui est intervenu tomba lourdement au sol. “On l’a tué”, auraient alors crié les membres de l’équipe qui prenait la fuite.

La victime la plus durement touchée, inconsciente durant de longues minutes, a perdu une dent. Ce sont les sapeurs-pompiers, appelés sur place tout comme les policiers, qui ont pris en charge le jeune homme. Au moins deux autres personnes ont été légèrement blessées dans cette bagarre de saloon dans l’une des rues les plus passantes de Lyon.

On ne sait pas si les agresseurs présumés ont été appréhendés par les policiers. Des plaintes ont été déposées par les victimes, une enquête est en cours.

Déjà, la nuit précédente, une grave agression s’était déroulée dans le centre de la capitale des Gaules. Vers minuit, sur le quai Saint-Antoine, un couple avait été agressé par deux individus. Les deux agresseurs ont dégainé un couteau pour racketter leur victime. L’homme menacé avait également reçu plusieurs coups, il avait été légèrement blessé. Deux hommes âgés de 17 et 20 ans avaient été interpellés dans la foulée par la police. D’autres agressions, moins graves, ont également été signalées lors de ce weekend bouillant.

Lyon Mag

Ajouter dans : ,